Les 8 principales destinations respectueuses des LGBTQ à visiter en Europe

Le mois de juin est arrivé, ce qui signifie que les villes des États-Unis et de l’étranger commenceront leurs festivals, défilés et célébrations Pride. Bien que de nombreux progrès aient été accomplis aux États-Unis et dans d'autres pays du monde, il est difficile de trouver une région plus concentrée de destinations inclusives et accueillantes pour les voyageurs LGBTQ que l'Europe. À ce jour, 14 pays européens ont légalisé le mariage de même sexe, la Suisse et l’Autriche devant adopter une loi au cours de la prochaine année. Bien que l'étendue géographique des destinations favorables aux LGBTQ continue à augmenter, ces huit destinations se distinguent par leur ouverture d'esprit et leur attrait pour les voyageurs LGBTQ.


1. Amsterdam

Carolina Georgatou / Flickr

Carolina Georgatou / Flickr

En 2001, les Pays-Bas sont devenus le premier pays au monde à légaliser le mariage homosexuel, soit 14 ans avant les États-Unis. Les principaux quartiers LGBTQ sont la Kerkstraat, qui abrite de nombreux hôtels destinés aux LGBTQ, ainsi que la Reguliersdwarsstraat, bordée de bars LGBTQ à proximité du centre-ville. La scène gay est florissante toute l’année à Amsterdam , mais pour voir cette charmante ville devenir une véritable mode LGBTQ, assurez-vous de chronométrer votre visite lors des coïncidents des festivals Milkshake et Pride. Cette année, Amsterdam Pride se déroulera du 28 juillet au 5 août et le festival Milkshake donnera le coup d'envoi des festivités.

La huitième année d'activité de Milkshake comptera plus de 50 artistes et DJ sur plusieurs scènes dans le Westerpark en plein air d'Amsterdam. Attendez-vous à voir plein de paillettes, de traînées, de nudités et de tenues fabuleuses. Après le week-end, les célébrations continuent avec Amsterdam Pride . Le festival d'une semaine comprend des défilés, des cabarets, des fêtes, des expositions et des concerts. Une des caractéristiques les plus uniques d’Amsterdam Pride est le défilé de canaux, au cours duquel des bateaux richement décorés parcourent plusieurs kilomètres à travers le cœur de la ville. Les performances de drag, les DJ à bord, et même certains jetpacks d'eau font tous partie du divertissement. De plus, les 1 281 ponts et les canaux étroits d'Amsterdam permettent également à ceux qui se trouvent à terre de se rapprocher de l'action.

2. Mykonos

Glen Scarborough / Flickr

Glen Scarborough / Flickr

Faisant partie des Cyclades dans la mer Égée, Mykonos est devenue une escapade estivale préférée des voyageurs LGBTQ. La popularité de l'île remonte aux visites de Jackie Onassis et de son groupe, qui ont conduit à un afflux d'hôtels et de bars chics et branchés. Bien que sa population soit en grande partie chrétienne orthodoxe, les attitudes se sont considérablement adoucies au fil du temps afin de créer une atmosphère hospitalière pour un groupe diversifié de visiteurs.

À seulement 40 miles carrés, Mykonos déborde de choses à voir et à faire. La ville principale, Chora, est une beauté architecturale avec un labyrinthe de ruelles blanchies à la chaux et de maisons. Les rues étroites de Chora sont bordées de restaurants de classe mondiale, de boutiques, de galeries et des bars et discothèques gays les plus animés de l'île (les villes voisines de Jackie O 'et Babylon sont très populaires). Chacun propose des spectacles de drag, des terrasses surplombant la mer Égée et des soirées jusqu'à l'aube. Une autre excellente option est Elysium, un bar sur le toit offrant une vue imprenable sur le coucher de soleil et la possibilité de danser aux côtés des danseuses go-go jusqu'aux petites heures du matin. Pour une foule plus intime, rendez-vous à Montparnasse, une ancienne galerie d'art qui sert maintenant de bar à cabaret gay.

En plus de la vie nocturne, Mykonos possède des plages spectaculaires pouvant accueillir tous les types de voyageurs. Elia Beach est le lieu de prédilection de la foule LGBTQ, surtout en été. La plage voisine d'Agrari maintient une atmosphère plus calme sur son littoral rocheux, ce qui la rend populaire parmi les nudistes. Lia Beach et Kalafatis Beach offrent un cadre plus discret pour se détendre toute la journée.

Conseil: Mykonos devient de plus en plus fréquenté et coûteux en été. Par conséquent, ceux qui recherchent un voyage plus tranquille devraient envisager de s'y rendre pendant la saison morte. L'île est facilement accessible via un ferry de six heures ou un vol intérieur au départ d'Athènes.

3. Brighton

Peta Chow / Flickr

Peta Chow / Flickr

Bien que Londres peut sembler le choix évident pour la Grande – Bretagne « centre gay, » bord de mer Brighton a une scène impressionnante et LGBTQ atmosphère progressive qui surpasse sans doute la capitale britannique. Le quartier de Kemptown – et en particulier la rue St. James – est le cœur de la scène LGBTQ de Brighton. Bulldog, le bar gay le plus ancien de Brighton, est toujours aussi prospère, comme en témoigne les foules dynamiques qui reviennent chaque week-end. Au coin de la rue St. James se trouve le club Revenge, qui attire une foule de personnes LGBTQ et offre une vue imprenable sur la Manche. Le Marlborough Pub and Theatre joue également un rôle important dans la communauté LGBTQ en tant qu'organisateur du festival annuel Brighton Fringe , qui comprend près d'un mois de représentations avant d'aboutir à la fête de rue de Brighton Pride. Avant d’arriver, assurez-vous de consulter la Traumfrau pour connaître les événements à venir, tels que spectacles de dragsters, soirées dansantes, et bien d’autres choses encore.

La fierté de Brighton est le plus grand festival de la fierté au Royaume-Uni et dure trois jours chaque mois d'août. La gamme d'événements inclusifs comprend un défilé du Carnaval de la diversité, des activités familiales et de nombreux spectacles musicaux, avec Britney Spears comme tête d'affiche. La fierté vient un peu en retard à Brighton (du 3 au 5 août), par rapport aux célébrations américaines de juin, alors vous avez amplement le temps de planifier une escapade. De plus, Brighton organise un festival Trans Pride , un segment de la communauté LGBTQ souvent négligé dans de nombreux festivals Pride. L'événement d'une semaine aura lieu du 13 au 20 juillet et comprendra des concerts, des ateliers et des expositions.

Au-delà de la scène LGBTQ, il y a beaucoup à faire dans cette agréable ville balnéaire, qui peut être atteinte en une heure de train depuis Londres, ce qui permet une connexion facile à l'aéroport ou même une excursion d'une journée. Malgré ce qui a été dit sur le mauvais temps anglais, la jetée, la promenade et les plages de galets de Brighton sont assez actives tout au long de l'été. Brighton possède également un joyau architectural remarquable: le pavillon royal. Cet immense palais de bord de mer au sommet d'un minaret a été commandé comme résidence de vacances du roi George IV. Heureusement, il est ouvert au public.

4. Islande

Matito / Flickr

Matito / Flickr

L’Islande est à la mode depuis quelques années maintenant pour ses paysages d’un autre monde, ses sources thermales et sa beauté naturelle. Tous ceux qui sont déjà allés au pays de la glace et du feu seront probablement d’accord pour dire que l’ouverture et la créativité imprègnent la culture islandaise, ce qui en fait une destination de choix pour les voyageurs LGBTQ. La capitale islandaise, Reykjavik , est la plaque tournante de la culture et des événements LGBTQ. L'an dernier, l'événement Pride organisé à Reykjavik a attiré environ 100 000 personnes, ce qui est impressionnant pour un pays de 334 000 habitants. Cette année marque le vingtième festival de la fierté de Reykjavik, qui se déroulera du 7 au 12 août. Reykjavik organise également un festival de la fierté en février – connu sous le nom de Rainbow Reykjavik – qui comprend des excursions aux aurores boréales, une soirée de mascarade, etc. Un autre événement phare , Bears on Ice , propose un large éventail d’activités de plein air et de soirées à thème à la fin de l’été. Bien que cela s'adresse au fourreur chanté, tous sont les bienvenus.

Si vous ne visitez pas l'un de ces festivals, rendez-vous au Kiki Queer Bar, situé sur l'artère principale de Reykjavik – Laugavegur. C'est le seul grand club gay en activité à Reykjavik qui offre une atmosphère amusante pour danser toute la nuit lors du runtúr, le crawl non officiel des pubs du week-end. Gaukurinn, qui accueille des spectacles de drag et d'autres événements LGBTQ, ainsi que l'agréable Bravó. Bien que Reykjavik accueille la grande majorité des événements et des lieux LGBTQ, le pays dans son ensemble est incroyablement accueillant. Par conséquent, vous ne devriez pas vous inquiéter de voyager à travers la magnifique campagne islandaise. Par exemple, la petite ville de Seyðisfjörður, nichée parmi les fjords de la côte est de l'Islande, accueille un défilé de la fierté qui attire des centaines de personnes. Seyðisfjörður a également récemment ajouté un sentier arc -en- ciel le long du parcours du défilé, ce qui ne fait qu'ajouter au charme du centre-ville pittoresque.

Autre fait intéressant: l’Islande a été le premier pays à élire un chef d’État homosexuel – Johanna Sigurdardottir a été élue Premier ministre en 2009.

5. Portugal

Dirk Olbertz / Flickr

Dirk Olbertz / Flickr

À l'instar de l'Islande, le Portugal connaît un essor touristique bien mérité. Ce pays relativement petit propose des vins et une cuisine exceptionnels, un littoral magnifique, des villes historiques et une scène LGBTQ sous le radar. Lisbonne , capitale du Portugal, ne figure pas toujours parmi les géants européens, comme Paris ou Rome, mais ravira tous les visiteurs avec son architecture colorée, ses vues magnifiques depuis les sept collines et sa vie nocturne animée. Pour vivre une expérience authentique à Lisbonne, rendez-vous dans l'un des restaurants intimes proposant de la musique de fado en direct dans les rues pavées des quartiers d' Alfama ou de Socorro. Les Portugais dînent tard (vers 21 heures ou plus tard), ce qui signifie que les bars du quartier animé de Bairro Alto ne commenceront que bien plus tard. Pour vous mêler à la communauté LGBTQ locale, vous aurez envie de chercher la Rua da Barroca – une rue étroite pavée qui regorge de bars, y compris de plusieurs bars gays. Side et Espaço 40e1 sont parfaits pour un cocktail avant une grande soirée. Parmi les spots de danse en fin de soirée, on peut citer Trumps, qui a un public plus hétéroclite, Finalmente, qui présente des spectacles de drag fantastiques, et Tr3s Lisboa, populaire auprès des garçons.

La scène LGBTQ n'est pas limitée à Lisbonne non plus. À seulement 18 miles à l'extérieur de la ville, Beach 19 est une escapade préférée des LGBTQ et offre une étendue de sable de qualité le long de l'Atlantique. Le climat tempéré du Portugal fait en sorte que les bars en bord de plage du Beach 19 sont ouverts de mai à octobre. En vous dirigeant vers le sud le long de la côte, en direction de la région de l'Algarve, réputée pour ses magnifiques affleurements rocheux et son littoral sablonneux, vous trouverez une poignée de sites LGBTQ actifs. Ceux-ci comprennent le Connection Club à Albufeira , le Prestige à Faro et le Loft à Portimão .

6. Madrid

Ybridex AngeloDemon / Flickr

Ybridex AngeloDemon / Flickr

En ce qui concerne les villes LGBTQ en plein essor en Europe, la capitale de l'Espagne est en tête. C’est ce qui ressort le plus de la communauté gay originaire de Madrid , Chueca, qui a été le point de rassemblement de la communauté LGBTQ pendant des décennies. Sans surprise, Chueca conserve toujours la plus forte concentration de sites LGBTQ – notamment Black & White pour les shows d'accompagnement et Why Not? pour les cocktails et la danse. La Kama et Gris sont également à la mode. L'évolution des mentalités dans le Madrid cosmopolite a encouragé la communauté LGBTQ à s'implanter dans d'autres quartiers, comme La Latina et Malasańa.

Cette année marquera le 40e festival Pride de la ville , qui se déroulera du 28 juin au 8 juillet. Bien que de nombreux événements soient programmés tout au long des 10 jours du festival, les plus grandes célébrations se dérouleront ces cinq derniers jours. des places à travers la ville. Les événements musicaux gratuits, les fêtes et autres festivités figurent tous au calendrier. Le défilé officiel de la fierté devrait commencer le 7 juillet. Il se déroule de 17 heures à minuit environ, mais attendez-vous à ce que les célébrations se poursuivent jusqu'aux petites heures du matin. Parmi les autres expériences à ne pas manquer, citons la Drag Race in Heels du 5 juillet et le concours Mr. Gay Pride España du 6 juillet.

7. Barcelone

Juanedc.com/Flickr

Juanedc.com/Flickr

Les voyageurs LGBTQ trouveront à Barcelone une scène culturelle dynamique et une atmosphère accueillante, ainsi qu'une vie nocturne animée, une délicieuse cuisine catalane et une architecture époustouflante. Gaixample, une partie du quartier de L'Eixample, est connu comme le quartier gay de Barcelone. Gaixample abrite de nombreux lieux LGBTQ de la ville, mais des établissements accueillants se trouvent partout dans la ville. Pour une nuit de mélodies Euro-techno palpitantes, rendez-vous sur Metro. Pour un apéritif ou une soirée plus douce, rendez-vous à Átame et à La Chapelle. En plus des clubs et des bars, la côte méditerranéenne attire les plages de Playa de la Mar Bella et Sitges.

Pride Barcelona 2018 s'efforce de combiner questions sociales et célébration à travers des concerts, des expositions et d'autres événements culturels. Le festival de cette année cherche à renforcer la solidarité et le soutien des réfugiés LGBTQ à Barcelone en partageant leurs voyages depuis des pays où être ouvertement gay risque d'être persécuté, torturé et même tué. Le défilé est prévu pour le 30 juin et naviguera au cœur de Barcelone, des Jardins de les Tres Xemeneies à la Plaza de España. Un week-end complet de concerts aura lieu juste à côté de la Plaza de España, avec de nombreuses autres fêtes et activités se déroulant à Gaixample et ailleurs.

8. Berlin

Jussi Savolainen / Flickr

Jussi Savolainen / Flickr

La capitale allemande abrite l'une des scènes LGBTQ les plus dynamiques au monde, avec des clubs, des saunas, des cafés et des bars gay-friendly. Pour avoir une idée de l’histoire culturelle profonde des LGBTQ à Berlin , visitez le musée Schwules, qui se traduit par «musée gay». L'espace présente des œuvres d'art, de la littérature et des expositions historiques sur les sujets LGBTQ. Historiquement, le quartier de Schöneberg était de facto le centre des LGBTQ à Berlin, mais au fil du temps, d'autres zones comme Kreuzberg ont rejoint les rangs du statut de gayborhood. Les choix de vie nocturne couvrent un large éventail d'ambiances et de désirs, mais certains lieux recommandés incluent Zum Schmutzigen Hobby pour une atmosphère diversifiée et décontractée, le café historique Neues Ufer et Barbie Deinhoff's pour écouter les DJ locaux.

Les Berlinois appellent souvent Pride le Christoper Street Day , en souvenir des émeutes de Stonewall de 1969 à New York. Cette année, le Christopher Street Day aura lieu le 28 juillet et présentera la devise «Mon corps, mon identité, ma vie». Même si le défilé officiel est le 28 juillet, de nombreuses fêtes et événements sont programmés dans toute la ville. Le Stadtfest, festival de rue LGBTQ de deux jours, précède le Christopher Street Day les 21 et 22 juillet. L'événement de l'année dernière a vu plus de 450 000 personnes participer à des spectacles de dragsters, remplir des jardins à bière, parcourir les pistes de danse et assister à des concerts en plein air.

NOW WATCH: 7 meilleures destinations de lune de miel pour couples LGBTQ

https://www.youtube.com/watch?v=O1RxeU5Atio

Vous aimerez aussi: