10 erreurs de recrue à éviter à Bali

Bali est l'une des destinations les plus populaires au monde - et pour cause. Des montagnes recouvertes de jungle, de belles plages et une culture hindoue ancienne florissante se combinent avec des températures chaudes, des discothèques sauvages et des retraites de yoga pour des vacances épiques. Cependant, vous pouvez faire plusieurs erreurs qui peuvent gâcher votre voyage ou vous empêcher de voir les meilleures offres de l'île. Gardez cela à l'esprit pour lire nos conseils sur ce qu'il ne faut pas faire lors de votre première (ou cinquième) aventure à Bali.


1. Omettre de repenser la culture et les vacances locales

Kecak à Ubud / Oyster

Kecak à Ubud / Oyster

Les traditions hindoues de Bali sont évidentes et actives – vous remarquerez un temple, un sanctuaire ou un lieu sacré apparemment à quelques pas de l'île. Dans cet esprit, il convient de noter que l'île n'est pas ouverte aux affaires pendant la saison sainte. C'est particulièrement vrai à Nyepi, une journée de silence au cours de laquelle les hindous de Bali dressent le bilan de leur année et se préparent pour l'année à venir. Tout est fermé ce jour-là, y compris l'aéroport de l'île, et les touristes ne sont pas autorisés à quitter leur hôtel. La plupart des hôtels font de leur mieux pour veiller à ce que les voyageurs disposent de tout ce dont ils ont besoin s'ils se rendent pendant cette période. Dans l'ensemble, c'est un aperçu fascinant de la culture de Bali. Attendez-vous à ce que le rythme de vie soit un peu différent en cette période de l'année, généralement en mars ou en avril.

2. Confondre haute saison et saison des pluies

Foule au Palais Ubud / Huître

Foule au Palais Ubud / Huître

Bien qu'une grande partie de la ceinture de soleil s'anime pendant les mois d'hiver de l'hémisphère nord, Bali est un peu différente. En tant que terrain de jeu pour les Australiens, Bali est la plus fréquentée en juillet et en août, lorsque l’Australie endure ses mois d’hiver. Le nombre d'occupants dans les hôtels augmente, les plages sont bondées et les tarifs des chambres et des vols s'envolent au cours de ces mois. En outre, Bali a une saison des pluies distincte qui se traduit par des journées nuageuses et humides qui peuvent gâcher des vacances. Le changement climatique y contribue, allongeant les mois de pluie de l'île. Si vous souhaitez profiter du meilleur temps, du temps le plus sec, programmez votre visite de mai à septembre.

3. Frapper la mauvaise plage

Plages de Nusa Lembongan / Huître

Plages de Nusa Lembongan / Huître

Toutes les plages de Bali ne sont pas égales. En fait, le rivage de l'île est incroyablement varié et diversifié. Il y a des plages volcaniques de sable noir, des vasières à marée peu profondes, des plages de surfeurs avec des vagues massives, des plages pour les fêtes et – oui – ces étendues tropicales parfaites. Les plages de Sanur sont les moins fréquentées de la région de Denpasar, même si la marée est éloignée une grande partie de la journée et n’est pas propice à la baignade. À l'ouest de là, les plages de Kuta sont bordées de chaises longues et de jeunes voyageurs jetant un verre. En se dirigeant vers le nord depuis Kuta, Legian et Seminyak conviennent mieux aux surfeurs, en particulier à Double Six Beach. Les plages qui bordent les rives occidentales de la péninsule de Nusa Dua accueillent également les surfeurs. Au nord, les côtes de l'île sont plus bordées de spectaculaires plages de sable noir. Si vous recherchez des eaux turquoise et du sable blanc, prenez le ferry rapide pour Nusa Lembongan.

4. Sauter une randonnée au lever du soleil sur le mont Batur

Le mont Batur; cat_collector / Flickr

Le mont Batur; cat_collector / Flickr

C'est la quasi-totalité des itinéraires pour les visiteurs novices à Bali: une randonnée au lever du soleil sur le mont Batur. Pas pour les âmes sensibles, la randonnée commence bien avant l'aube et traverse une jungle assez dense, avec un terrain qui se complique à mesure que vous grimpez. Le climat humide de Bali rend également le trek moins confortable, et le sommet peut être carrément froid. Cependant, si vous avez de la chance et que vous avez une journée sans nuages, la vue sera à couper le souffle. Coincé avec un jour nuageux? Même les voyageurs qui ont eu la même malchance considèrent qu'il s'agit d'un bon moyen de commencer la journée.

5. Ne pas rechercher l'emplacement de votre hôtel

Discothèque à Seminyak / Huître

Discothèque à Seminyak / Huître

Bali est une grande île et ses villes ont toutes des ambiances très distinctes, allant des zones animées remplies de bars aux sections plus sereines. Dans cet esprit, faites des recherches avancées pour trouver le spot le mieux adapté à votre style de voyage. Les Partiers devraient se rendre à Kuta, où les bars sont remplis de jeunes fêtards. Attendez-vous à une musique assourdissante jusque tard dans la nuit et à des hôtels souvent animés. Seminyak est un peu plus adulte, bien que ses clubs de plage attirent assurément une foule, tandis que Canggu a l'ambiance de Brooklyn avec ses bars de plage décontractés, ses cafés et ses boutiques branchées. Sanur, de l’autre côté de l’île, est la plus calme des villes de la région de Denpasar. Ubud est votre lieu de prédilection pour tout ce qui est spirituel et artistique, bien que les hôtels du centre-ville soient en proie à des bruits de circulation intenses pendant la journée.

6. Sauter les temples du nord de Bali

Pura Tirta Empul / Huître

Pura Tirta Empul / Huître

Alors que de nombreux voyageurs viennent à Bali pour faire la fête, poster dans des villas de luxe ou s'allonger sur la plage, oublier le côté culturel de l'île serait une grave erreur. Les anciens temples hindous de Bali sont des lieux incroyables à explorer, et tous sont toujours en activité avec les fidèles. Vous trouverez certains des plus spectaculaires au nord et à l'est d'Ubud. Ceux-ci incluent l'étonnant Tirta Empul, où les touristes peuvent enfiler leurs robes traditionnelles et faire un plongeon dans les sources sacrées, ainsi que Goa Gajah, Gunung Kawi et Pura Besakih, le temple le plus sacré de l'île. Respectez toujours les habitants dans leurs prières et leurs rituels, en particulier lorsque vous prenez des photos. Veillez également à respecter les règles et les normes lors de la participation à des rituels. Pour toute visite au temple, couvrez vos jambes avec un sarong (ou un pantalon) et laissez des sommets plus révélateurs à la maison.

7. Oublier que Bali a des paysages magnifiques tout autour

Rizière Terrasse / Huître Tegalalang

Rizière Terrasse / Huître Tegalalang

Vous feriez bien de passer plus d'une journée à explorer les régions moins développées de Bali, en particulier son nord volcanique, où des terrasses de riz escarpées s'accrochent aux flancs des collines et des rivières à travers les ravines de la jungle. Les rizières en terrasses de Tegalalang font partie intégrante de la plupart des itinéraires au départ d’Ubud, mais d’autres rizières moins fréquentées, comme Jatiluwih, sont tout aussi magnifiques. Au nord-est, vous trouverez de nombreux volcans actifs, comme le mont Agung, le plus récent à avoir été la plus sacrée et la montagne la plus sacrée de Bali. Au sud, autour de la péninsule de Nusa Dua, attendez-vous à de spectaculaires falaises au bord de l’océan et au bien nommé Water Blow, où les rochers du bord de mer imposent des jets d’eau spectaculaires.

8. Sous-estimation de la circulation autour des principales zones touristiques

Tanah Lot / Huître

Tanah Lot / Huître

Une grande partie du sud et du centre de Bali est malheureusement devenue un embouteillage épique. Ceci est en partie dû au développement touristique incontrôlé, où les bus, les fourgonnettes touristiques, les voitures et les motos s'entassent sur des routes conçues pour un peu plus que la circulation automobile à une voie. Cela signifie que sillonner les étendues sud densément peuplées de l'île – où se trouvent Kuta, Seminyak et Sanur – peut être un défi. Cela signifie également que les activités populaires, telles que la visite du temple Tanah Lot au coucher du soleil, prennent beaucoup plus de temps que ne l'indiquent Google Maps. Les excursions à Tanah Lot et à Uluwatu (un autre temple populaire à visiter au coucher du soleil), ainsi que la navigation sur les routes entre le sud de Bali et Ubud, peuvent occuper une bonne partie de la journée, malgré les meilleurs plans. De la même manière, les routes centrales à Ubud sont un désordre bruyant et encombré la majeure partie de la journée, brisant tous les rêves de yogi pacifiques que vous pourriez avoir.

9. Direction des marchés de rue et de nuit

Marché nocturne à Sanur / Oyster

Marché nocturne à Sanur / Oyster

Comme dans la plupart des pays d’Asie du Sud-Est, la gastronomie de rue de Bali fait partie de la culture et choisir de ne manger que dans les restaurants du centre de villégiature signifie rater une grande partie de l’expérience d’être ici. C'est également un moyen important pour les voyageurs à petit budget d'économiser de l'argent, car la nourriture dans les centres de villégiature peut être particulièrement chère. Ces marchés offrent tout, du nasi goreng à l’assise, ainsi que de nombreux shakes de fruits frais et bonbons à mâcher. L’ambiance est conviviale et sociale, faisant de ce marché nocturne une expérience à ne pas manquer. Et si vous vous en tenez aux règles habituelles de consommation d'aliments – choisissez uniquement des aliments très chauds et évitez les garnitures et tout ce qui reste dans l'eau – vous irez probablement bien.

10. Essayez vos côtes de cyclomoteur sur les routes de Bali

Kuta, Bali / Huître

Kuta, Bali / Huître

Comme nous l'avons déjà mentionné, la circulation à Bali – en particulier au sud d'Ubud – est un cauchemar. Et s'il est courant de louer des cyclomoteurs et des motos pour se déplacer, les voyageurs qui n'ont jamais utilisé ces véhicules pourraient vouloir reconsidérer leur décision. Les routes de Bali ne sont pas bien entretenues et tournent de manière sauvage. De plus, ils sont transportés par tout, des camions aux autobus en passant par les tracteurs. Ajouter un manque de connaissance des réseaux routiers locaux, ainsi qu'une méconnaissance de la conduite d'un cyclomoteur ou d'une moto, peut être dangereux. Si vous avez déjà manipulé l'un ou l'autre, ça devrait aller, mais nous vous déconseillons d'essayer cela pour la première fois dans le sud de Bali, en particulier.

Choix de l'hôtel: Jardins suspendus de Bali

Jardins suspendus de Bali / Huître

Jardins suspendus de Bali / Huître

Vous recherchez ce paradis de la jungle unique à Bali? Alors, les jardins suspendus de Bali devraient être votre choix immobilier. Situé sur une colline escarpée, ce complexe de luxe dispose de l’une des piscines les plus époustouflantes au monde, où les bords à l’infini semblent sombrer dans les forêts luxuriantes environnantes. Les suites sont tout aussi attrayantes, avec beaucoup de bois dur local et des détails romantiques tels que des lits à baldaquin et des terrasses avec vue sur la jungle. Certains ont même des piscines privées.

Vous aimerez aussi: